Final Fantasy XIII-2

Final Fantasy XIII-2 dans Jeux video final-fantasy-xiii-2-logo

Il y’a des choses comme ça, dont on est particulièrement fan sans vraiment savoir pourquoi, et dans l’industrie vidéoludique, après mure réflexion, peu nombreuses sont les sagas sur lesquelles je me ruerais les yeux fermés. La série des Final Fantasy en fait indéniablement partie, puisque dès 1994, quand je vivais en Californie, je suis tombé sous le charme de Final Fantasy VI (enfin techniquement, j’avais jouer à Mystic Quest sur Game Boy qui s’appelait Final Fantasy Gaiden au japon).

FF13-2lightningcaius dans Jeux video

Pour ceux qui ne connaissent pas, aux origines de la série, une compagnie au bord de la faillite, SquareSoft, va sortir son dernier jeu avant de déposer le bilan et décide ironiquement de l’appeler Final Fantasy. Seulement, contre toute attente, le jeu a un succès fracassant, ce qui permet aux développeurs de s’en sortir et de continuer. Mais la particularité des Final Fantasy, c’est que d’un épisode à l’autre, c’est tout l’univers, les personnages et les mécaniques de jeu qui changent. C’est plus une sorte de marque de fabrique qu’une saga à proprement parler, donc.

noel-kreiss

Ceci dit, quelques exceptions confirment la règle. Le monde des Final Fantasy Tactics par exemple, Ivalice, est le même dans Vagrant Story et Final Fantasy XII. De plus, 2 entorses ont été faites à la saga numéroté puisque Final Fantasy X-2 est la suite directe du X, et de la même façon, l’épisode qui nous intéresse aujourd’hui et qui est sorti il y’a quelques semaines, est la suite directe du XIIIème opus.

Serah

Après cette rapide introduction, je vais pouvoir entrer dans le vif du sujet. J’avais précommandé FFXIII-2 il y’a un bon moment déjà, en tant que bon fanboy, alors que le XIII s’était avéré plutôt décevant, pas sur le plan graphique ni sur celui du background et de l’intrigue, mais au niveau de la linéarité… En fait, dans les mécaniques de jeu en dehors des combats, on ne retrouvait aucun des repères de la saga (des villages, des zones à explorer, des quêtes, des gens à qui parler etc…).

final-fantasy-xiii-2-02-600x337

Mais les petit gars de chez Square Enix (oui il y’a eu une fusion entre temps!) avaient jurer avoir corriger le tire dans cette suite, et, comme j’avais vu une présentation plutôt convaincante à la dernère Japan Expo, je leur ai fait confiance. Et, très franchement, bien m’en a pris! J’ai vraiment retrouver l’esprit Final Fantasy tout au long de l’aventure, et ça faisait un bon moment que j’attendais ma dose (depuis le XII en fait! vu que le XIV était franchement bidon, et que le XI avec sa durée de vie pseudo illimité a quand même atteint les limites de son intéret à mes yeux).

final-fantasy-xiii-2-photo-2

Pour faire simple, tous les défauts du XIII ont été corrigés. Seuls les combats sont objectivement matière à débat puisque le système pratiquement identique à l’opus précédent, ne fait vraiment pas l’unanimité, ce qui est compréhensible vu l’automatisation excessives des commandes. Ceci dit, personnelement, ce système de combat basé sur les changements de formations me parait plutôt ingénieux, et dans la continuité de ce qui s’est fait avec FFXII. Au niveau de l’intrigue, j’ai tellement adoré me balader à travers le temps et l’espace dans cette quête pour sauver le monde (comme d’hab!) que j’en suis arrivé à la conclusion que FFXIII-2 justifiat l’existence de FFXIII, même si on aurait peut-être préféré avoir un film en CG à la Final Fantasy Advent Children plutôt qu’une quarantaine d’heure de couloir…

0 commentaire à “Final Fantasy XIII-2”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



unepandaenecosse |
Crevettes aquarium 42 |
Tatie-Sandy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bambi à Paris
| ducotedechezmanoue2
| Clan GAMA