Archives pour la catégorie Jeux video

Final Fantasy XIII-2

Final Fantasy XIII-2 dans Jeux video final-fantasy-xiii-2-logo

Il y’a des choses comme ça, dont on est particulièrement fan sans vraiment savoir pourquoi, et dans l’industrie vidéoludique, après mure réflexion, peu nombreuses sont les sagas sur lesquelles je me ruerais les yeux fermés. La série des Final Fantasy en fait indéniablement partie, puisque dès 1994, quand je vivais en Californie, je suis tombé sous le charme de Final Fantasy VI (enfin techniquement, j’avais jouer à Mystic Quest sur Game Boy qui s’appelait Final Fantasy Gaiden au japon).

FF13-2lightningcaius dans Jeux video

Pour ceux qui ne connaissent pas, aux origines de la série, une compagnie au bord de la faillite, SquareSoft, va sortir son dernier jeu avant de déposer le bilan et décide ironiquement de l’appeler Final Fantasy. Seulement, contre toute attente, le jeu a un succès fracassant, ce qui permet aux développeurs de s’en sortir et de continuer. Mais la particularité des Final Fantasy, c’est que d’un épisode à l’autre, c’est tout l’univers, les personnages et les mécaniques de jeu qui changent. C’est plus une sorte de marque de fabrique qu’une saga à proprement parler, donc.

noel-kreiss

Ceci dit, quelques exceptions confirment la règle. Le monde des Final Fantasy Tactics par exemple, Ivalice, est le même dans Vagrant Story et Final Fantasy XII. De plus, 2 entorses ont été faites à la saga numéroté puisque Final Fantasy X-2 est la suite directe du X, et de la même façon, l’épisode qui nous intéresse aujourd’hui et qui est sorti il y’a quelques semaines, est la suite directe du XIIIème opus.

Serah

Après cette rapide introduction, je vais pouvoir entrer dans le vif du sujet. J’avais précommandé FFXIII-2 il y’a un bon moment déjà, en tant que bon fanboy, alors que le XIII s’était avéré plutôt décevant, pas sur le plan graphique ni sur celui du background et de l’intrigue, mais au niveau de la linéarité… En fait, dans les mécaniques de jeu en dehors des combats, on ne retrouvait aucun des repères de la saga (des villages, des zones à explorer, des quêtes, des gens à qui parler etc…).

final-fantasy-xiii-2-02-600x337

Mais les petit gars de chez Square Enix (oui il y’a eu une fusion entre temps!) avaient jurer avoir corriger le tire dans cette suite, et, comme j’avais vu une présentation plutôt convaincante à la dernère Japan Expo, je leur ai fait confiance. Et, très franchement, bien m’en a pris! J’ai vraiment retrouver l’esprit Final Fantasy tout au long de l’aventure, et ça faisait un bon moment que j’attendais ma dose (depuis le XII en fait! vu que le XIV était franchement bidon, et que le XI avec sa durée de vie pseudo illimité a quand même atteint les limites de son intéret à mes yeux).

final-fantasy-xiii-2-photo-2

Pour faire simple, tous les défauts du XIII ont été corrigés. Seuls les combats sont objectivement matière à débat puisque le système pratiquement identique à l’opus précédent, ne fait vraiment pas l’unanimité, ce qui est compréhensible vu l’automatisation excessives des commandes. Ceci dit, personnelement, ce système de combat basé sur les changements de formations me parait plutôt ingénieux, et dans la continuité de ce qui s’est fait avec FFXII. Au niveau de l’intrigue, j’ai tellement adoré me balader à travers le temps et l’espace dans cette quête pour sauver le monde (comme d’hab!) que j’en suis arrivé à la conclusion que FFXIII-2 justifiat l’existence de FFXIII, même si on aurait peut-être préféré avoir un film en CG à la Final Fantasy Advent Children plutôt qu’une quarantaine d’heure de couloir…

La saga Deus Ex

C’est à l’occasion de la sortie imminente de Deus Ex Human Revolution le 24 Aout que je vais faire une rapide rétrospective de la saga.

Deus Ex

Je vais bien entendu commencer par détaillé le premier opus, qui a atteint le statue de légende au sein de l’univers vidéo-ludique. On peut trouver Deus Exsur PC, Mac, et PS2, en sachant que la version PS2 est un peu appauvri par rapport à la version PC, mais reste une référence malgré les quelques changements.

En premier lieu, on a l’histoire qui de prime abord semble on ne peut plus basique avec JC Denton, agent de l’UNATCO (division des nations unies spécialisée dans la lutte anti-terroriste) fraîchement sorti de l’académie parti pour sa première mission, mais au bout d’une ou deux heures de jeux, les choses prennent vite une tournure assez différente, pour en fait balader le joueur à travers de nombreux rebondissements et révélations. Je détail pas plus cet aspect du jeu pour ne rien spoiler. Personnelement, l’histoire m’a surtout marqué, parce que quand j’ai acheté Deus Ex j’étais jeune et insouciant, et je l’avais acheter parce que les screenshots me trouaient le cul (alors que certains diront que même pour l’époque c’était pas terrible ) et que je pensais avoir à faire à un FPS bête et méchant au scénar ultra convenu, et Deus Ex Dieu sait que je me trompais!

La saga Deus Ex dans Jeux video deus_ex

Assez lié à l’histoire,le background est très travaillé, avec de nombreuses informations disséminées un peu partout dans les journaux, les livres, les e-mails que l’on trouvera sur son chemin, sans compter les infos qui nous sont transmises tout le long des missions via les divers rencontre de JC. D’ailleurs, il n’est pas rare qu’un peu d’humour ce glisse dans ces informations (les médias qui disent des conneries etc) ce qui fait qu’il n’est pas rare d’esquisser un sourire, dans un jeu qui se veut quand même très sèrieux.

Des rencontres, JC Denton en fera. Il y’a un nombre impressionant de PNJ , tous doublés (en anglais sous titré) ce qui est plutôt rare pour l’époque. On croisera aussi bien des SDF pestiféré que des terroriste ou des huiles du gouvernement. On pourra ça et là avoir différentes options de dialogues, menant à divers résultats, et si quelqu’un vous énerve vous pouvez toujours le flinguer (par contre, les personnages essentiels au déroulement de l’intrigue sont increvables et se battront jusqu’à votre mort si vous essayez de les tuer).

Deus_Ex_1 dans Jeux video

Mais passons plutôt au gameplay. On a tout d’abbord une composante FPS bien évidement, avec de nombreuses armes (flingues, arme contondantes, lance flamme, grenades…)permettant de foncer dans le tas et un côté infiltration assez poussé. Au départ, se balader à découvert est fortement déconseillé, car si on est repéré, les ennemis sonnent l’alerte, et ça peut vite tourner au drame, il est donc conseillé de rester dans l’ombre et se déplacer accroupi pour ne pas faire trop de bruit.

Ceci dit, le héro n’est pas un personnage ordinaire, ni même un de ces agents modifiés qui sont à moitié robots, mais bien le deuxième agent à être nano-augmenté. Quésac eau me direz vous (oui elle pu cette blague, je sais), et bien en fait JC est rempli de nano machine lui permettant d’accéder à des capacités sur-humaines. Si au départ on débute avec simplement une vision augmentée permettant de mieux voir dans le noir (même en portant des lunettes de soleil en pleine nuit!) on a tôt fait de s’amélioré, grâce à des injections de nano-machines, pour devenir un surhomme capable d’enterré ces misérables plagieurs en nano-suit de Crysis.

augmentations

D’ailleurs, c’est avec ces nano-augmentations que j’introduis le premier élément de RPG dans cette description. En effet, à chaque parti du corp ne peut être assigné qu’un seul type de nanomachines, ainsi on devra choisir entre 2 options dans la plupart des cas. Je prend comme exemple le plus parlant: la peau peut être augmentée soit pour pouvoir s’enduricr et devenir impénétrable même pour des balles d’un fusil de sniper, ou alors permettre de devenir invisible. On se retrouve a devoir choisir selon son style de jeu: furtif, bourrin etc…

competences

Un autre point qui vient renforcer cet aspect RPG, c’est la présence de compétences à augmenter. En accomplissant des missions ou en explorant de nouvelles zones, on obtient des points de compétences qui peuvent être distribuées dans divers catégorie. On trouve notamment plusieurs compétences liées aux divers catégories d’armes (arme de mélée, arme de poing, fusils, armes lourdes…) des compétences permettant de mieux se débrouiller en milieu aquatique ou de mieux se soigner, ou encore des compétences permettant de mieux s’infiltrer en boostant ses capacités de crochetage de serrures, de décodages, et de piratage.

Le piratage est une autre composante importante du jeu car il permet, quand on n’a pas les logins appropriés disponibles, de manipuler des caméras, des tourelles mittrailleuses, des robots, des portes, bref, tout un tas de choses qui peuvent aider à la progression.

deusexinventaire

Pour clore l’aspect RPG du jeu, l’inventaire est extrêmement bien fichu. Probablement l’ancêtre de l’inventaire de Resident Evil 4, on se retrouve avec un certains nombre de cases que l’on peut remplir avec des objets. Même si la plupart ne prennent qu’une case, dès qu’un objet est plus volumineux, il prend plusieurs cases, c’est ainsi qu’un lance missile prendra 8 cases. (à noter que dans la version PS2 l’inventaire est nettement moins limités, il n’y a plus ce système de cases, mais de toutes façon c’est une version light).

deusexsante

Le gameplay est au service de la progression de l’intrigue, et c’est ainsi qu’en optant pour une approche plutot qu’une autre, on obtiendra tel objet et pas celui là, on ne pourra pas passer par là, on rencontrera untel, etc. Bref, Deus Ex est un modèle de liberté d’action même si on ne se trouve pas dans un monde aussi vaste que dans un GTA, ce qui n’est pas plus mal étant donner le nombre important de possibiltés qui nous sont déjà offertes.

Le jeu dispose de 3 fins, et c’est là le seul gros bémole du jeu. Non pas que les trois fins ne soient pas bien ou pas assez nombreuses, le soucis vient du fait que la fin dépend de comment on règle la dernière mission et pas du tout des choses que l’on a pu faire de divers manières au cours du jeu (laisser mourir certains personnages clefs ou non etc.) et c’est juste vraiment trop dommage.

DeusExtalk

Sur le plan technique, il a assez mal vieillit au niveau de la modelisation des personnages (et pourtant je me rappel encore halluciner en regardant les screens sur le dos de la boite, en trouvant les visages trop bien fait ) sinon c’est tout à fait supportable. Les différentes missions de JC lui feront parcourir le globe, si bien que même si on est dans un monde futuriste techno-punk, les environnements changent pas mal, en tous cas, je n’ai pas épprouvé de lassitude à ce niveau là. L’ambiance sonore est aussi au rendez-vous, et les musiques sont franchement très sympa, bien que d’un type assez inhabtuel dans les jeux vidéos. En effet ces dernières sont assez orientées miusiques d’ambiance, éléctro, techno et collent parfaitement à l’univers futuriste. Certains thèmes sont justes excellents, surtout lors des affrontements.

DeusExdemotivational

Pour conclure je dirais juste que Deus Ex est une perle à laquelle tout gamer qui se respecte devrais jouer, surtout que maintenant on le trouve pour une bouchée de pain sur des sites de téléchargement à la steam.

————————————————————————————————————————————————————————————–

invisible-war-002

Le deuxième opus, Deus Ex Invisible War, a beaucoup déçu les fans du premier car sur de nombreux points, même si il s’agit d’un bon jeu, il ne supporte clairement pas bien la comparaison avec son ainé. Il est disponible sur PC et Xbox (pas 360).

deus-ex-invisible-war-8-600x450

On va commencer par survoler les points positifs. L’histoire et le background sont toujours aussi immersifs, l’influence de choix dans les dialogues se veut plus décisive que dans le premier, et les graphismes se sont nettement améliorés, à ce niveau là tout va bien. Petit plus par rapport au premier ou l’on pouvait juste choisir la couleur de peau et de cheveux de JC Denton, ici on a un peu plus de choix puisqu’on peut aussi choisir le sexe du personnage principal Alex Denton.

invisiblewars

Le problème essentiel est que tout a été simplifié comme une sorte de casualisation avant l’heure (ceci dit, un casual gamer sera quand même pommé en y jouant je pense ). En effet, la gestion des compétences et l’inventaire ont tout bonnement disparu, le nombre d’augmentions presque divisé par deux, et les munitions sont les mêmes pour toutes les armes (quand t’as plus de balles de fusil à pompes, cherche pas à tirer au petit flingues, t’as plus qu’à pleurer des larmes pleines de nano-machines), qui sont aussi moins nombreuses que dans le premier épisode. Et comme si ce n’était pas assez, on se retrouve avec des niveaux bien plus linéaires qui n’offre en général qu’un chemin alternatif par ci par là.

wallpaper_deus_ex_invisible_war_01_1600

En fait vous prenez Deus Ex premier du nom, vous en retirez la liberté d’action et vous obtenez Deus Ex Invisble Wars, certains en impute la faute à un développement simultané pour xbox première du nom et PC… Ceci dit, si l’univers et l’histoire du premier vous ont plu, vous auriez tord de passer à côté de celui ci.

——————————————————————————————————————————————————————————————–

59377_119685484751475_119442141442476_100984_6015207_n

Etant donner que Deus Ex Human Revolution n’est pas encore sorti, n’éspérez pas trop de détails sur ce jeu, je vais me contenter de résumé les informations que l’on peut trouver un peu partout sur le net. On pourra le trouver sur PC, PS3 et Xbox 360 en édition normale et augmentée, l’édition collector en nombre limitée étant déjà épuisée (heureusement j’ai réservé le mien à temps!)

deus-ex-human-revolution-screenshots-01062010-02_0902D0019500041069

On peut déjà dire que ce jeu est attendu de pied ferme, aussi bien par les fans que les journalistes spécialisés. Ceci dit, les premiers retour de ceux qui ont pu s’essayer au jeu son très positifs, donc c’est avec espoir et impatience que l’on attend le 24 Aout. En effet, les développeurs ont promis un retour à la richesse de gameplay et à la liberté d’action du premier opus, et d’après les premières vidéos et trailers ça a l’air d’être le cas.

Image de prévisualisation YouTube

L’histoire est aussi sensé être particulièrement travaillé et faire honneur à la saga qui n’a jamais fauté sur ce plan là. Le jeu se passe 25 ans avant le premier opus et conte l’histoire d’Adam Jensen, employé en tant qu’agent de sécurité a Sarif Industries, une entreprise spécialisé dans les les modifications biomécanqiue, modifications qui font à ll’époque encore débat. Adam se retrouve contraint à subir des modifications biomécanique après avoir été gravement blessé lors d’une attaque sur la compagnie. Les développeurs nous promettent aussi une bonne dose de conspiration et de choix décisifs à fairequi ponctueront l’intrigue et mèneront à la fondation de l’UNATCO.

Image de prévisualisation YouTube

Graphiquement, il a l’air de bien tenir la route, perso je le trouve très bien fait, mais les gens l’ayant vu tourner en vrai disent qu’il est bien mais sans plus sur ce plan. Le style est fortement influencé par la renaissance, surtout au niveau vestiimentaire des personnages, et c’est comme symbole de cette pèriode qu’un filtre jaune est souvent utilisé le long du jeu, même si bien entendu, le côté techno punk est omniprésent.

Image de prévisualisation YouTube

Une anecdote amusante, est que le visage d’Adam Jensen est basé sur celui du directeur artistique du jeu, cependant, celui ci n’a pas voulu révéler les pourquoi du comment, alors, simple mégalomanie, ou un paris? Peut-être qu’un jour on aura la réponse! Avec un nom comme Jonathan Jacques-Belletêtre, ce n’est pas trop surprenant ceci dit!

Jonathan-Jacques-Belletete-590x344

Les trophées de platine 2: le retour.

Et oui, il s’est passé plus d’un an depuis mon premier article sur mes trophées de platine, un an de gaming intensif qui m’a permis d’en acquérir 9 suplémentaires! A l’instar du précédent article, je vais lister les nouveaux jeux ou j’ai débloquer tous les trophées et faire un petit commentaire à leur sujet, le tout par ordre d’acquisition du platine:

15. Bioshock 2

Les trophées de platine 2: le retour. dans Jeux video big-sister-bioshock-2-artwork

La suite du FPS se déroulant dans la ville de Rapture nous conte le retour dans la ville du héro du premier volet devenu un Big Daddy venu mettre un terme aux agissement des habitants de la ville et libérer les petites soeurs. La difficulté du titre n’est pas très élevée, et il se trouve d’une part raccourci, d’autre part linéarisé par rapport à son ainé, ce qui pourrait faire penser à une suite baclée si ce n’était pour le mode multijoueur particulièrement réussi. Le platine est assez facile à avoir.

16. Assassin’s Creed 2

AC2ezio dans Jeux video

Encore une suite, mais cette fois ci, c’est celle du premier Assassin’s Creed (qui n’avait pas de trophées). Desmond poursuit sa quête de la pomme d’Eden, non plus en fouillant ses gènes à la recherche de souvenir concernant Altaïr, mais plutôt concernant un certains Ezio Auditore. Le gameplay se veut plus varié que celui du précédent volet, ce qui le rend particulièrement jouissif. De plus le background historique est vraiment impressionnant, on peut aisément en apprendre sur l’histoire de l’talie de la renaissance! Là encore, le trophée de platine n’est pas bien dur à obtenir…

17. Alone In The Dark

alone-in-the-dark

Reboot du survival horror éponyme, ce jeu se veut assez décevant comparé à la bombe promise, mais reste une jeu fun si on l’a payé un petit prix (comme moi). Il ne révolutionnera pas le genre malgré quelques bonnes idées mal exploitée, et le trophée de platine est d’une facilité déconcertante à obtenir.

18. Dead Space 2

Dead-Space-2-capture

A l’instar de son prédécesseur, Dead Space 2 est une perle du survival horror. Après s’être échappé du vaisseau Ishimura infesté de nécromorphs, Isaac a été retrouvé et placé dans une sorte d’asile sur la station spatiale nommée la méduse. Mais un évènement inattendu va semer le trouble sur la station… On a ici à faire à un Dead Space +1, tout a été amélioré par rapport au premier qui était déjà excellent, seul petit bémol, le mode multi qui ne restera pas gravé dans les anales, et qui s’avère on ne peut plus anecdotique. Les trophées quand à eux représentent un challenge intéressant, surtout la partie en mode hardcore avec seulement 3 sauvegarde pour finir le jeu!

19. Majin And The Forsaken Kingdom

majin-and-the-forsaken-kingdom_1267970443

Petit jeu sans grande prétention mais fort sympathique, Majin nous emmène dans un royaume féérique envahit par des ténèbres malfaisant. Heureusement, un voleur explorant le palais royal va libérer le Majin, une créature magique, avec laquelle il va affronter les créatures ténèbreuses et restauré le royaume. Ce jeu clairement conçu pour les plus jeunes plaira néanmoins aux joueurs plus vieux qui succomberont à son charme, comme on tombe sous celui d’un Myazaki. Le gameplay se veut simple et accessible mais permet tout de même des combats et des résolution d’énigme digne d’un Zelda. En ce qui concerne les trophées, la difficulté n’est pas franchement au rendez vous, mais ce n’est pas ce qu’on attend de ce jeu.

20. Tomb Raider Anniversary

TRA

Remake de la première aventure de Lara Croft, cet opus apparu de prime abord sur PS2 se retrouve adapté avec Tomb Raider Legend sur PS3 en HD. Probablement le meilleur Tomb Raider à ce jour, c’est un vrai plaisir de le retrouver en haute définition, et même si il n’est pas particulièrement difficile, le mode time trial en fera suer quelques uns si ils veulent obtenir le précieux trophée de platine.

21. Tomb Raider Legend

TRL

Deuxième volet de la trilogie Tomb Raider, on peut grossos modo en dire les même chose qu’Anniversary, si ce n’est ses niveaux bien plus cours, moins nombreux, et plus orienté action. Le titre avait d’ailleurs divisé les fans à sa sortie de part sa rupture avec les précédents volets développés par une autre équipe.

22. Duke Nukem Forever

DNF

Hail to the King, baby! Duke est de retour après 15 ans d’absence et presqu’autant de développement. Retour décevant pour les critique, à raison sur console au vu des graphismes et des chargements, mais déjà moins justifié sur PC, malgré des niveaux linéaires, le fait que l’on ne puisse porter que 2 armes simultanément et les munitions infinies disséminées par ci par là, on retrouve Duke dans toute sa splendeur dans des aventures toujours aussi… Hmmmm? Bourrines/Macho/Graveleuses et ça fait plaisir au vieux fan qui sommeil en moi! Contrairement à la plupart des titres pré-cité, ils vous faudra des nerfs d’aciers ou un bon guide pour vous permettre d’accéder au trophée de platine.

23. Vanquish

vanquish-sega-new-screens-2

Last but not least, Vanquish, un jeu d’action survolté vous permet d’incarner Sam Gideon aux commandes d’une armure à réactions surdéveloppées (ARS) pour affronter des hordes de robots dans une station spatiale prise d’assaut par l’armée Russe. Le gameplay du jeu est excellent et, malgré la courte durée de vie du titre, on prend vraiment son pied à booster dans tout les sens et tiré en mode bullet time. A noter que le platine est dur à obtenir en raison des 6 défis à relever (surtout le 6ème sur lequel je suis resté bloqué plusieurs jours).

Un nouveau venu inattendu dans Marvel VS Capcom 3

Alors que la liste trouver sur le net répertoriant le soit disant roster du jeu ne s’est pas trompée jusqu’alors, c’est avec surprise que l’annonce de MODOK comme personnage jouable m’est arrivé tout droit du Comicon.

 Un nouveau venu inattendu dans Marvel VS Capcom 3 dans Jeux video Newcharacter

Je connais absolument pas ce personnage issu de l’univers Marvel, mais je n’ai qu’une chose à dire: mon dieu qu’il est moche!

Petit test de Counter Strike Source… Magnifique!

 Image de prévisualisation YouTube

 Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

12345...9


unepandaenecosse |
Crevettes aquarium 42 |
Tatie-Sandy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bambi à Paris
| ducotedechezmanoue2
| Clan GAMA